Institut de Développement des Compétences et des Ressources à Toulouse
Vous êtes ici ActualitésLe fond, la forme, le manager... et la PNL

Le fond, la forme, le manager... et la PNL

 

facebook twitter LinkedIn
jeudi 20 mars 2014 • Articles relatifs à la PNL
Le fond, la forme, le manager... et la PNL

          Manager : le fond et la forme

Les relations entre les individus, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, se jouent à deux niveaux : le fond et la forme.                                                    
Le fond concerne le contenu du message, ce dont on parle : le « quoi ».

La forme concerne la manière dont le message est émis, comment on l’exprime : le « comment ».

Par exemple, amusez-vous à dire à l'un de vos proches sur des tons différents (joyeux, bienveillant, en colère, impatient, intimidé, désabusé...) : « Merci de me remettre votre travail avant demain, 18 heures ». Demandez à votre interlocuteur comment il reçoit chacun de vos messages.

                                                    

La règle des 80/20

L'importance de la forme n'est plus à démontrer.

Les observateurs et spécialistes  de la communication estiment que 80 à 90% du message sont véhiculés par la forme de celui-ci, particulièrement par la dimension non verbale et paraverbale : mimiques, gestuelle, ton rythme, volume de la voix. Il ne resterait, selon ces mêmes observateurs, qu’un faible pourcentage imparti au fond, c'est-à-dire au contenu du message.

 

 La forme : une affaire d’état d’esprit

Fond et forme

L’importance de ce constat n’est plus à démontrer en ce qui concerne la communication dans le monde professionnel. C’est en effet l’attitude à partir de laquelle le manager aborde son collaborateur qui va en grande partie conditionner la réceptivité de celui-ci et qualifier le taux de confiance qu’il décide d’accorder à son interlocuteur. En découle le degré de motivation et donc d’investissement.

La résistance ou opposition est le plus souvent le résultat que l’on obtient faute d’avoir prêté  suffisamment attention à la forme de son message.

La forme dépend de notre disposition à l’égard de notre interlocuteur : l’état d’esprit dans lequel nous sommes au moment où nous nous adressons à lui.

Cet état d’esprit, pour être approprié, peut s’appuyer sur quelques « principes ».

                     

Quelques principes fondateurs du management orienté solution

- La mise en œuvre des solutions requiert la participation de l’ensemble des collaborateurs concernés.

- La manière de dire les choses conditionne la réceptivité de celui à qui l’on s’adresse

- Chacun possède une partie de l’expertise nécessaire à l’émergence et la mise en pratique de la solution.

- L’écoute, l’attention accordée aux collaborateurs, aux suggestions favorisent le climat dans lequel vont pouvoir se développer les solutions.

- La créativité comme la motivation s’épanouissent lorsque les partenaires se sentent pris au sérieux et savent que leurs suggestions sont attendues et suscitent l’intérêt.

Quelques savoir-faire managériaux

- L’écoute et la reformulation : Savoir écouter sans interrompre, montrer que l’on suit vraiment ce qui est dit, regarder la personne qui s’exprime, faire preuve d’intérêt, de curiosité bienveillante.

- La synchronisation sur le langage de l’interlocuteur, sur sa posture générale, la validation de l’état d'esprit manifesté : passionné, prudent, calme…

- Le questionnement informatif permettant de recueillir les données utiles, tout en restant  attentif à la forme des questions. Celles-ci doivent véhiculer l’intérêt, la recherche de précision et non pas la méfiance.

- La clarté des objectifs et des buts, et la capacité à discerner ce qui est réalisable de ce qui est utopique et donc démotivant car inatteignable.

 Et souvenons-nous : plus ce que l'on a à dire est difficile, plus la forme est importante.

Ces différents savoir-faire sont développés dans nos formations à la PNL et le séminaire « Interventions Orientées Solution ».

 

                                 
 

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Article(s) Connexe(s)