Institut de Développement des Compétences et des Ressources à Toulouse
Vous êtes ici ActualitésFaut-il s’intéresser au problème pour le résoudre ?

Faut-il s’intéresser au problème pour le résoudre ?

 

facebook twitter LinkedIn
samedi 19 novembre 2011 • Articles relatifs à la PNL
Faut-il s’intéresser au problème pour le résoudre ?

Un moyen d’accompagnement du changement professionnel, rapide et puissant

Les Interventions Orientées Solution (IOS) conjuguées à la PNL sont un rapide et puissant moyen d’accompagnement du changement professionnel, au service du coaching centré sur la solution.

 

Il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions

« Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions. L’esprit de l’homme invente ensuite le problème. » André Gide

Dans les années 80, sortant de la logique traditionnelle qui veut que tout problème soit le résultat d’une ou plusieurs causes qu’il est nécessaire d’avoir identifiées, Steve de Shazer, Insoo Kim Berg et leurs collaborateurs du BFTC (Brief Family Therapy Center, Milwaukee) découvrent de manière fortuite que ce qui permet à leurs clients de se tirer d’affaire… n’a pas grand-chose à voir avec la cause de leurs difficultés !

L’équipe remarque également que le point de vue des clients sur l’origine de leurs problèmes se modifie considérablement en fonction de l’étape de leur accompagnement. Elle en conclut que la question récurrente « pourquoi », destinée à identifier et à analyser les causes du problème, peut recevoir des réponses très variables dont aucune ne peut prétendre être plus vraie qu’une autre. Et il apparaît que, bien plus que comprendre la cause de leurs problèmes, ce qu’attendent la plupart de leurs clients est somme toute assez simple… et légitime : aller mieux, le plus rapidement possible.

En incitant aussi bien les individus que les familles à raconter comment les choses se déroulent quand « ça va mieux », et donc à passer de la recherche d’explication à la description, l’équipe du Milwaukee découvre la mine d’or que constituent les moments d’exception aux problèmes : ces moments au cours desquels intervient « quelque chose » qui empêche le problème de se produire, ou qui vient l’interrompre.

Une nouvelle approche est née : l’Intervention Orientée Solution (IOS)

Postulat de l'IOS

C’est en incitant les clients à raconter des histoires de progrès et de réussite que l’on a le plus de chance de les conduire vers… le progrès et la réussite, c’est-à dire l’atteinte de leur état désiré.

Qu’il ne soit pas nécessaire de se focaliser sur le problème, John Grinder  et Richard Bandler  l’avaient déjà mis en évidence dès 1972 avec la Programmation Neuro-Linguistique (PNL).

Laisser son client raconter par le menu ses difficultés ne conduit qu’à les lui faire revivre une fois de plus, disaient-ils, sans pour autant lui donner les clés pour en sortir. Et comment, dans un récit de problèmes,  sélectionner ce qui est pertinent si on ne sait pas quelles sont les attentes et les objectifs du client ?

Enfin, chercher « pourquoi » telle personne fonctionne de telle façon ne donne pas de renseignements sur « comment » elle pourrait fonctionner différemment.

La PNL est devenue, depuis, une approche incontournable dans le domaine de l’accompagnement du changement, au sens large, et du coaching en particulier.

Elle insiste sur l’importance de la mise en œuvre des ressources nécessaires à l’atteinte des objectifs d'une personne, ou d'une famille, ou d'une équipe, s’inscrivant ainsi, comme les Interventions Orientes Solution, dans la philosophie et la pratique de Milton Erickson pour qui notre inconscient représente avant tout un immense réservoir de ressources disponibles.

La PNL combinée aux IOS : l'accompagnement du changement

Comment déterminer des objectifs, motivants et réalisables, comment identifier et mettre en œuvre les ressources qui sont activées dans les moments d’exceptions au problème et qui permettront le changement attendu ?

C’est ce que proposent et permettent la PNL et les IOS,  grâce à des outils utilisés au sein de protocoles précis, l’ensemble s’appuyant sur des présupposés positifs, réalistes et constructifs.

IOS, PNL… Ces deux approches unies par une philosophie commune et une même démarche empirique deviennent, lorsqu’on les conjugue l’une à l’autre, un rapide et puissant moyen d’accompagnement du changement professionnel et personnel, au service du  coaching centré sur la solution.

Hélène BLANCHARD
Achevé de rédiger en novembre 2011

Partagez sur les réseaux sociaux :

Article(s) Connexe(s)